Le destin de Halîma

L’année de la naissance du Prophète (SBDL) était une année de sécheresse et de famine et tous les membres des Banî Sa‘d espéraient allaiter un enfant issu d’une famille riche.

Halîma et al-Hârith souffraient énormément de cette sécheresse, ils décidèrent donc de partir pour la Mecque avec le reste de la tribu en quête d’un nouveau-né. Ils avaient avec eux une vieille chamelle ne donnant plus de lait. Aucune femme des Banî Sa‘d ne voulait se tourner vers le Prophète (SBDL) car il était orphelin ; ce qui impliquait un petit revenu seulement.

Finalement, toutes les femmes trouvèrent un nourrisson sauf Halîma qui, ne voulant pas rentrer sans nourrisson, décida de prendre en charge et d’allaiter l’orphelin.

Enseignement de Ali Muhammad Al-Sallâbî
« L’apaisement face à la destinée »

Dieu voulut que ce soit Halîma qui prenne en charge l’orphelin. Elle n’avait plus le choix car c’était le seul nourrisson qui restait à la Mecque. Tout le bien se trouvait en ce que Dieu avait choisi pour elle. Elle put observer les conséquences de ce choix divin dès qu’elle prit l’enfant avec elle.

Il y a là une leçon pour chaque musulman. Le cœur de ce dernier doit être apaisé face au destin que Dieu a choisi pour lui. Il doit être satisfait de la volonté de Dieu et ne pas regretter ce qui est passé, c’est-à-dire, regretter ce que Dieu ne lui a pas destiné.

Ali Muhammad Al-Sallâbî, Al-Sîra al-nabawiyya ‘ard waqâ’i‘ wa tahlîl ahdâth (durûs wa ‘ibar), 2e éd. Dâr Ibn Kathîr, Damas et Beyrouth, Dâr Ibn Kathîr, 2005.

TOUS LES ENSEIGNEMENTS DE  Ali Muhammad Al-Sallâbî

L’apaisement face à la destinée

Le destin de Halîma L’année de la naissance du Prophète (SBDL) était une année de sécheresse et de famine et tous les membres des Banî Sa‘d espéraient allaiter un enfant issu d’une [...]

Nos autres Savants et Intellectuels

Abdurrahmân Badawî Muhammad Al-Ghazâlî Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-Bûtî Mustafa Sibâ'î Tariq Ramadan Wahidudin Khan

Enseignements par Thème