Les retraites spirituelles du Prophète (SBDL)

Le Messager de Dieu (SBDL) a trente-sept ans lors de sa première retraite spirituelle dans la grotte de Hirâ’. Cette riche expérience se renouvelle et se répète sur trois années.

Enseignement de Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-Bûtî
« La retraite spirituelle mène à la perfection de l’âme »

La pratique de la retraite spirituelle est très importante pour les musulmans en général, et les prédicateurs musulmans en particulier. En effet, le croyant n’atteint pas la perfection en se contentant d’accumuler des vertus ou en accomplissant des actes cultuels. S’isoler du monde de temps à autre afin de demander des comptes à son âme est sans nul doute nécessaire pour atteindre la perfection. La retraite spirituelle donne aussi l’occasion de méditer sur la grandeur de Dieu, ainsi que sur les mystères de ce monde. Tout croyant souhaitant connaître l’Islam véritable doit prendre du recul et s’isoler pour se remettre en question et méditer. Il est évident par conséquent, que celui qui appelle les gens à se tourner vers l’Islam et qui joue le rôle de guide spirituel doit nécessairement s’isoler de temps à autre ?! De plus, il faut savoir que certains mauvais caractères ne se corrigent que par l’isolement, comme la vanité, l’arrogance, la jalousie, l’hypocrisie et l’amour des biens terrestres. Ces mauvais caractères pourrissent le cœur du musulman en venant s’installer au plus profond de son âme. Nous voyons ainsi l’homme pieux ou le prédicateur, rongé et perturbé par un mal invisible. L’isolement permet à l’homme de prendre conscience de qui il est véritablement, de ses faiblesses et de son besoin perpétuel de s’appuyer sur Dieu pour persévérer dans son cheminement. L’isolement lui permet aussi de prendre conscience de la puissance de Dieu, de Son pouvoir à châtier les hommes le jour du Jugement dernier, et de percevoir au-delà de tout cela Sa clémence. Ce retour sur soi, cette prise de conscience dans l’isolement purifie l’âme et la fortifie de sorte qu’elle ne puisse plus céder aux tentations du monde.

Les musulmans en général, ainsi que les prédicateurs, se soucient énormément de faire sans cesse grandir dans leur cœur l’amour de Dieu. Il en est ainsi, car cet amour est la force dans laquelle ils puisent lors de leurs sacrifices, leurs combats et toute autre mission sincère et authentique. L’amour vrai de Dieu n’est pas la foi en Lui de façon rationnelle, car la rationalité n’agit pas sur les émotions et les cœurs. S’il en était ainsi, les orientalistes seraient les premiers à croire en Dieu et en Son Prophète (SBDL). D’ailleurs, a-t-on déjà vu un savant sacrifier sa vie pour un théorème géométrique ou une règle algébrique ? Le moyen de faire croître l’amour de Dieu dans le cœur du croyant est de méditer régulièrement sur Sa bonté, Sa générosité, Sa puissance, Sa grandeur, et d’avoir le nom de Dieu constamment présent sur la langue et dans le cœur. Cette méditation ne peut s’accomplir que dans la solitude, loin du tumulte de ce bas monde et de façon régulière. En agissant de la sorte, le croyant voit croître en son cœur un profond amour pour Dieu, un amour qui lui donne la force d’affronter et de vaincre les plus lourdes épreuves de ce monde. Cet amour lui permet aussi de résister aux plus fortes tentations, de minimiser les difficultés et les souffrances et de garder la tête haute dans les situations les plus humiliantes. Il faut aussi savoir que l’amour de Dieu est l’arme par excellence de tous les prédicateurs. Par conséquent, le Prophète Muhammad (SBDL) était doté d’un amour sans faille, dont il avait besoin pour la réussite de sa mission. Il faut savoir que les « expressions émotionnelles » telles que la crainte, l’amour et l’espérance agissent autrement que la raison et la compréhension. Al-Shâtibî explique d’ailleurs très bien que la plupart des musulmans suivent les enseignements de l’Islam à la lettre (avec raison et compréhension) sans en pénétrer l’esprit, et que les proches de Dieu suivent les mêmes enseignements par la crainte et le cœur. La seconde catégorie de croyants étant, bien entendu, la meilleure.

Celui qui aime, fait tout ce qui est en son pouvoir pour l’être aimé ; il réussit à aplanir toutes les difficultés et réalise ce qui lui semblait hors d’atteinte au départ. Il épuise toutes ses forces, en croyant toujours n’avoir pas assez fait pour prouver son amour et son immense gratitude. Les musulmans s’accordent sur la nécessité d’acquérir ces « expressions émotionnelles » en travaillant la spiritualité et l’éducation de l’âme. C’est dans cet état d’esprit que le Prophète (SBDL) s’isolait dans la grotte de Hirâ’.

Enfin, certaines personnes pensent que la retraite spirituelle implique la nécessité de s’éloigner des hommes en prenant, pour refuge les montagnes et les grottes. Cette position est en parfaite contradiction avec la conduite du Prophète (SBDL) et de ses compagnons. En fait, il faut considérer l’isolement comme étant un remède capable de guérir un mal. Ce « médicament » doit être pris par doses bien déterminées et en cas de besoin seulement, car sinon, il devient nocif pour l’individu. Si certaines rares personnes ont prolongé démesurément leur retraite, elles constituent des cas isolés que nous ne devons pas prendre pour exemple.

Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-BûtîFiqh al-sîra (étude scientifique de la biographie du Prophète), trad. de l’arabe par Z. Diab, revu par Fawzi Chaaban, Beyrouth, Dâr al-fikr, 1995.

TOUS LES ENSEIGNEMENTS DE  Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-Bûtî

Une preuve de la sincérité du Prophète (SBDL)

La sagesse de l’interruption de la révélation Après la révélation qui eut lieu dans la grotte de Hirâ’, une période d’interruption de plusieurs jours (voir de plusieurs mois) survint. Durant cette pause, [...]

Les détracteurs de l’Islam parlent d’illusion ou d’épilepsie

Le phénomène de la révélation Le Prophète (SBDL) à donc quarante ans lorsque l’ange Gabriel lui apparaît pour la première fois durant le mois du Ramadan, en l’an 610 de l’ère chrétienne, [...]

La retraite spirituelle mène à la perfection de l’âme

Les retraites spirituelles du Prophète (SBDL) Le Messager de Dieu (SBDL) a trente-sept ans lors de sa première retraite spirituelle dans la grotte de Hirâ’. Cette riche expérience se renouvelle et se [...]

La capacité du Prophète (SBDL) à régler les conflits

Le Prophète (SBDL) pose la pierre noire Lorsque vint le moment de poser la pierre noire, une dispute éclata entre les clans car chacun souhaitait avoir le privilège de poser la pierre [...]

Le surnom d’al-amîn

Le Prophète (SBDL) pose la pierre noire Lorsque vint le moment de poser la pierre noire, une dispute éclata entre les clans car chacun souhaitait avoir le privilège de poser la pierre [...]

Les grandes rénovations de la ka’ba dans l’histoire de l’Islam

Les nouvelles mesures de la Ka‘ba C’est un charpentier copte qui se trouvait alors à la Mecque qui organisa les travaux de rénovation du temple sacré. L’enthousiasme était plutôt absent car les [...]

Les pierres du temple sacré n’ont aucune influence sur l’homme

Une construction de pierres Le Prophète (SBDL) avait trente-cinq ans lorsque les Qurayshites décidèrent de rénover le temple sacré (ka‘ba) construit à l’origine par Abraham. La ka‘ba avait été construite à partir [...]

Dieu préserve Son Messager

Les distractions de la jeunesse Durant sa jeunesse, Dieu préservera le Prophète (SBDL) des distractions de la vie d’ici-bas. À ce sujet, le Messager de Dieu (SBDL) a dit : « Lors de [...]

Pourquoi le Prophète (SBDL) fut berger ?

Le Prophète (SBDL) berger À l’âge de treize ans, le Prophète (SBDL) commence à garder des moutons pour le compte des Mecquois et des Banî Sa‘d moyennant un modeste salaire. [...]

Le Prophète (SBDL) était décrit dans les Écrits

Les signes accompagnant le Prophète (SBDL) Il semblerait que la caravane mecquoise était déjà passée devant le monastère du moine Bahîra mais jamais personne ne lui avait porté la moindre attention. Cette [...]

La prophétie n’est pas une ambition tribale

Le Prophète (SBDL) orphelin Lorsque le Prophète (SBDL) atteignit l’âge de six ans, sa mère décida d’aller visiter la tombe de son mari à Yathrib (Médine). Âmina décéda sur le chemin du [...]

Une preuve de la véracité du message

La fente de la poitrine Lors de son séjour chez les Banî Sa‘d, un événement va marquer la vie du Prophète (SBDL). L’imam Muslim rapporte, selon Anas b. Mâlik, que le Prophète [...]

Le Prophète (SBDL) béni de Dieu

Les bénédictions du Prophète (SBDL) Lorsque Halîma donna le sein au jeune Muhammad (SBDL) pour la première fois, elle fut très surprise en observant qu’elle avait assez de lait pour que le [...]

Nos autres Savants et Intellectuels

Abdurrahmân Badawî Ali Muhammad Al-Sallâbî Muhammad Al-Ghazâlî Mustafâ Sibâ‘î Tariq Ramadan Wahidudin Khan

Enseignements par Thème