Le nom du Prophète Muhammad (SBDL)

Dès qu’il apprit que sa belle-fille avait mis au monde l’enfant, ‘Abd al-Muttalib (grand-père du Prophète ‘SBDL’) partit à sa rencontre, prit l’enfant et l’emmena au temple sacré (ka’ba). Lorsqu’il revint, il annonça que l’enfant s’appellerait « Muhammad », nom peu commun chez les Arabes.

Enseignement de Muhammad Al-Ghazâlî
« Le digne de louanges »

‘Abd Al-Muttalib a appelé l’enfant « Muhammad (Le digne de louanges) » car il voulait qu’il soit glorifié par Dieu dans les cieux et par les hommes sur Terre. Ce souhait deviendra rapidement une réalité indiscutable.

Si le Prophète (SBDL) mérite une telle glorification, c’est parce que son oeuvre a été inégalable et parce qu’il a voué sa vie au service de l’humanité.

Muhammad Al-GhazâlîFiqh as-sîra (la biographie du Prophète Muhammad), trad. de l’arabe par Rachad Hrazem, revu et corrigé par Abderrazak Mahri, Paris, Editions Maison d’Ennour, 2006.

Enseignement de Wahidudin Khan
« La signification du nom Muhammad »

Le Prophète (SBDL) Muhammad est aussi appelé Ahmad. Dans les deux cas, le sens est le même :

le digne de louanges.

Bien que l’Evangile de Barnabé (considéré par les chrétiens comme apocryphe) parle de Muhammad, il me semble plus juste de penser que Jésus n’a pas utilisé les noms d’Ahmad ou de Muhammad car il parlait le syriaque et non l’arabe. A ce sujet, Ibn Ishâq affirme que Jésus appela le Prophète (SBDL) « Munhamann » qui signifie en syriaque « le digne de louange ». Le terme « paraclet », signifiant Muhammad, ne vit le jour qu’après la traduction de la bible en grec.

Mawlana Wahidudin KHAN, Mohammad un Prophète pour l’humanité, trad. de l’anglais par Abd el-Kaoui Derouiche, Paris, Editions al-Azhar, 2008.

Enseignements par Savant et Intellectuel

Abdelrahman Badawi Alî Muhammad Al-Sallâbî Muhammad Al-Ghazâlî Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-Bûtî Mustafa Sibâ'î Tariq Ramadan Wahidudin Khan

Enseignements par Thème