Les nouvelles mesures de la Ka‘ba

C’est un charpentier copte qui se trouvait alors à la Mecque qui organisa les travaux de rénovation du temple sacré. L’enthousiasme était plutôt absent car les Mecquois avaient toujours à l’esprit le châtiment qui avait frappé Abraha et son armée trente années de cela. Finalement, al-Walîd b. al-Mughîra réussit à convaincre les Qurayshites de débuter les travaux. Il leur expliqua que l’intention n’était absolument pas la même et qu’il fallait bien faire la distinction entre « détruire pour rénover » et « détruire de façon mal intentionnée ». Pour rassurer les Mecquois, al-Walîd prit une pioche et dit :

« C’est moi qui commence à démolir le temple. »

Puis il ajouta :

« Ô mon Dieu, que la ka‘ba n’éprouve pas de peur. Ô mon Dieu, nous ne voulons que le bien. »

Ce n’est que le lendemain que les Qurayshites se mirent à leur tour au travail. Ils avaient juste attendu de voir si al-Walîd était toujours sain et sauf. Les différentes tâches furent réparties équitablement entre les clans qurayshites.

Certains historiens rapportent que lorsqu’ils arrivèrent aux fondations posées par Abraham, un des leurs essaya d’extraire une pierre ; la ville toute entière se mit alors à trembler. Certaines versions citées par Ibn Ishâq racontent même que les Mecquois trouvèrent différentes inscriptions à l’intérieur de la ka‘ba. Soulignons qu’à l’époque du Prophète (SBDL), la ka‘ba n’a pas été reconstruite à l’image de celle qui avait été bâtie par Abraham et Ismaël. Cette fois-ci, un toit avait été ajouté et une seule porte laissée, alors qu’il y avait deux portes à l’époque d’Abraham. La hauteur avait été aussi allongée et la longueur réduite.

Al-Bukhârî et Muslim rapportent, selon la mère des croyants ‘Â’isha, que le Prophète (SBDL) lui dit dans les derniers mois de la révélation qu’il aurait souhaité reconstruire la ka‘ba telle qu’elle était à l’époque d’Abraham, mais s’il ne le faisait pas, c’est parce que la croyance de son peuple était très récente.

Enseignement de Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-Bûtî
« Les grandes rénovations de la ka’ba dans l’histoire de l’Islam »

La ka‘ba a été construite au moins à quatre reprises dans l’histoire de l’humanité.

La première fois, elle fut bâtie par Abraham, aidé de son fils Ismaël, sur ordre de Dieu, ainsi qu’il a été confirmé par le Livre sacré et la Tradition prophétique. Dieu dit dans le Coran :

« Et pendant qu’Abraham et Ismaël élevaient les assises de la ka‘ba, ils disaient : ‘Seigneur ! Daigne accepter de nous cet ouvrage ! Tu es l’Audient, Tu es l’Omniscient’ » (s2 : v127)

Quant aux hadiths, ils sont nombreux à décrire la construction du temple. Al-Bukhârî rapporte par exemple, dans sa compilation de hadiths authentiques, les propos suivants d’Ibn ‘Abbâs :

Puis Abraham dit à Ismaël : « Dieu m’a donné un ordre. »

Ismaël lui répondit : « Exécute donc cet ordre. »

Abraham lui demanda : « M’aideras-tu ? »

Il lui répondit : « Bien sûr que je t’aiderai. »

Abraham reprit : « Dieu m’a ordonné de bâtir un temple à cet endroit. »

Et il indiqua du doigt un monticule, où ils élevèrent les assises du Temple. Ismaël apportait les pierres et Abraham les entassait, etc.

Al-Zarkashî rapporte de « L’histoire de la Mecque » d’al-Azraqî, que la ka‘ba s’élevait alors jusqu’à une hauteur de 7 coudées, était longue de 30 coudées, large de 22 coudées et n’avait aucun toit. Selon al-Suhaylî, sa hauteur était plutôt de 9 coudées. Cette évaluation me semble plus pertinente.

La deuxième fois, la ka‘ba fut construite par les Qurayshites avant l’avènement de l’Islam. Le Prophète (SBDL) était présent sur les lieux. La hauteur de la ka‘ba fut alors rehaussée jusqu’à atteindre 18 coudées (au lieu de 7 ou 9 coudées initialement) et sa longueur fut réduite de six coudées (alors qu’elle était de 30 coudées initialement. Nouvelle longueur : 24 coudées).

La troisième fois, le Temple fut reconstruit après avoir été consumé par le feu à l’époque de Yazîd, le fils de Mu‘âwiya. On était alors vers la fin de l’an 36 de l’hégire, et l’armée omeyyade commandée par al-Husayn b. Numayr al-Sakûnî avait assiégé ‘Abdallâh b. al-Zubayr qui gouvernait sur la Mecque. Leurs catapultes lancèrent des projectiles sur la ka‘ba qui fut détruite et consumée par les flammes. Ibn al-Zubayr, qui n’avait pas été délogé par les omeyyades, attendit la saison du pèlerinage pour consulter le peuple :

« Ô gens ! Dites-moi ce que je devrais faire au sujet de la ka‘ba ? Devrais-je la détruire complètement et la remplacer, ou bien seulement la rénover ? »

‘Abdallâh b. ‘Abbâs lui proposa de la rénover et de la reconstruire telle qu’elle était auparavant car nombreux étaient ceux qui avaient embrassé l’Islam et qui avaient toujours à l’esprit l’image de ce temple. Mais ‘Abdallâh b. al-Zubayr était d’un autre avis, c’est pourquoi il répliqua en disant :

« Si la maison de l’un d’entre vous venait à brûler, ne la rebâtirait-il pas à nouveau ? Que dire alors de la maison de Dieu ! Je consulterai mon Seigneur et je verrai ce qu’Il m’inspire. À partir de là, je ferai ce qu’il convient de faire. »

Trois jours plus tard, il fit détruire le reste de la ka‘ba, et éleva autour de son enceinte des colonnes entourées de rideaux ; après quoi, il rebâtit la ka‘ba en ajoutant les 6 coudées qui avaient été retranchées de sa longueur (longueur identique à l’époque d’Abraham) et en ajoutant 10 coudées à la hauteur (nouvelle hauteur : 28 coudées). Il fit installer une porte d’entrée et une porte de sortie (comme à l’époque d’Abraham). Il réalisa ces changements conformément aux paroles du Prophète (SBDL) rapportées par ‘Â’isha (selon Al-Bukhârî et Muslim).

La quatrième fois, la ka‘ba fut construite après l’assassinat d’Ibn Al-Zubayr. Muslim rapporte d’après ‘Atâ’, qu’à la mort d’Ibn al-Zubayr, Al-Hajjâj écrivit au prince des croyants ‘Abd al-Malik b. Marwân. Il lui expliqua qu’Ibn al-Zubayr avait fait subir au temple des modifications après avoir consulté les gens probes (‘udûl) de la Mecque. ‘Abd al-Malik lui répondit qu’il ne souhaitait surtout pas entacher la réputation d’Ibn al-Zubayr. Il ne toucha donc pas à la hauteur de la ka‘ba, mais retira toutefois les 6 coudées qu’il avait ajoutées dans la longueur (la longueur sera maintenant identique à la ka‘ba de l’époque du Prophète ‘SBDL’ : 24 coudées). Il condamna aussi l’une des deux portes (comme à l’époque du Prophète ‘SBDL’). La ka‘ba subit donc de nouvelles modifications. On rapporte que le calife abbasside Hârûn al-Rashîd voulut redonner à la ka‘ba la même forme qu’elle avait à l’époque d’Ibn al-Zubayr. En apprenant la nouvelle, Mâlik b. Anas l’en dissuada en disant :

« Ô prince des croyants ! Je t’adjure par Dieu de mettre fin à cette habitude des califes de s’amuser tour à tour à modifier la forme de la ka‘ba. Si tu ne réagis pas, elle finira par perdre toute estime aux yeux du peuple. »

Voilà donc les quatre fois où la ka‘ba fut incontestablement reconstruite.

Une question reste posée : la ka‘ba aurait-elle déjà existé avant Abraham ? Il y a divergence sur la question. Selon certaines versions, la ka‘ba aurait été bâtie pour la première fois par Adam. Le récit le plus important que nous trouvons sur le sujet est rapporté par al-Bayhaqî dans son ouvrage « Dalâ’il al-nubuwwa ». ‘Abdallâh b. ‘Amr rapporte que le Prophète (SBDL) a dit :

Dieu envoya l’ange Gabriel à Adam et Eve avec le message suivant :

« Construisez pour Moi un sanctuaire. »

L’ange Gabriel leur indiqua ensuite les limitations de ce temple. Adam creusait la terre et Eve la transportait. Soudain, Adam dut s’arrêter car il était arrivé au niveau d’une couche d’eau. Adam entendit alors une voix venant du sol et lui disant :

« C’est assez, ô Adam. »

Quand la construction du sanctuaire fut terminée, Dieu ordonna à Adam de tourner autour. On lui dit alors :

« Tu es le premier des hommes et ce sanctuaire est le premier de ce monde. »

Plusieurs siècles après, Noé se rendra au sanctuaire d’Adam pour accomplir son pèlerinage. De nombreux siècles plus tard, Abraham reviendra sur les lieux afin d’élever à nouveau les assises de ce temple.

Al-Bayhaqî ajoute que ce hadith n’a été rapporté que par Ibn Luhay‘a et qu’il est considéré comme « faible » par les traditionnistes. Ce genre de récit ne peut donc être pris en considération dans l’argumentation. Toutes les informations qui nous sont rapportées sur cet événement sont faibles ou pire encore. Certains prétendent que le premier à construire le temple fut le Prophète Shîth, le troisième fils d’Adam. À en croire ces récits dont l’authenticité est faible, la ka‘ba aurait été construite à cinq reprises.

Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-BûtîFiqh al-sîra (étude scientifique de la biographie du Prophète), trad. de l’arabe par Z. Diab, revu par Fawzi Chaaban, Beyrouth, Dâr al-fikr, 1995.

TOUS LES ENSEIGNEMENTS DE  Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-Bûtî

Une preuve de la sincérité du Prophète (SBDL)

La sagesse de l’interruption de la révélation Après la révélation qui eut lieu dans la grotte de Hirâ’, une période d’interruption de plusieurs jours (voir de plusieurs mois) survint. Durant cette pause, [...]

Les détracteurs de l’Islam parlent d’illusion ou d’épilepsie

Le phénomène de la révélation Le Prophète (SBDL) à donc quarante ans lorsque l’ange Gabriel lui apparaît pour la première fois durant le mois du Ramadan, en l’an 610 de l’ère chrétienne, [...]

La retraite spirituelle mène à la perfection de l’âme

Les retraites spirituelles du Prophète (SBDL) Le Messager de Dieu (SBDL) a trente-sept ans lors de sa première retraite spirituelle dans la grotte de Hirâ’. Cette riche expérience se renouvelle et se [...]

La capacité du Prophète (SBDL) à régler les conflits

Le Prophète (SBDL) pose la pierre noire Lorsque vint le moment de poser la pierre noire, une dispute éclata entre les clans car chacun souhaitait avoir le privilège de poser la pierre [...]

Le surnom d’al-amîn

Le Prophète (SBDL) pose la pierre noire Lorsque vint le moment de poser la pierre noire, une dispute éclata entre les clans car chacun souhaitait avoir le privilège de poser la pierre [...]

Les grandes rénovations de la ka’ba dans l’histoire de l’Islam

Les nouvelles mesures de la Ka‘ba C’est un charpentier copte qui se trouvait alors à la Mecque qui organisa les travaux de rénovation du temple sacré. L’enthousiasme était plutôt absent car les [...]

Les pierres du temple sacré n’ont aucune influence sur l’homme

Une construction de pierres Le Prophète (SBDL) avait trente-cinq ans lorsque les Qurayshites décidèrent de rénover le temple sacré (ka‘ba) construit à l’origine par Abraham. La ka‘ba avait été construite à partir [...]

Dieu préserve Son Messager

Les distractions de la jeunesse Durant sa jeunesse, Dieu préservera le Prophète (SBDL) des distractions de la vie d’ici-bas. À ce sujet, le Messager de Dieu (SBDL) a dit : « Lors de [...]

Pourquoi le Prophète (SBDL) fut berger ?

Le Prophète (SBDL) berger À l’âge de treize ans, le Prophète (SBDL) commence à garder des moutons pour le compte des Mecquois et des Banî Sa‘d moyennant un modeste salaire. [...]

Le Prophète (SBDL) était décrit dans les Écrits

Les signes accompagnant le Prophète (SBDL) Il semblerait que la caravane mecquoise était déjà passée devant le monastère du moine Bahîra mais jamais personne ne lui avait porté la moindre attention. Cette [...]

La prophétie n’est pas une ambition tribale

Le Prophète (SBDL) orphelin Lorsque le Prophète (SBDL) atteignit l’âge de six ans, sa mère décida d’aller visiter la tombe de son mari à Yathrib (Médine). Âmina décéda sur le chemin du [...]

Une preuve de la véracité du message

La fente de la poitrine Lors de son séjour chez les Banî Sa‘d, un événement va marquer la vie du Prophète (SBDL). L’imam Muslim rapporte, selon Anas b. Mâlik, que le Prophète [...]

Le Prophète (SBDL) béni de Dieu

Les bénédictions du Prophète (SBDL) Lorsque Halîma donna le sein au jeune Muhammad (SBDL) pour la première fois, elle fut très surprise en observant qu’elle avait assez de lait pour que le [...]

Nos autres Savants et Intellectuels

Abdurrahmân Badawî Ali Muhammad Al-Sallâbî Muhammad Al-Ghazâlî Mustafâ Sibâ‘î Tariq Ramadan Wahidudin Khan

Enseignements par Thème