Les nourrissons envoyés dans le désert

À la Mecque, la tradition voulait que les nourrissons soient envoyés dans le désert pour se forger un corps robuste et être éloquent. La tribu des Banî Sa‘d avait pour habitude de prendre en charge les nouveau-nés mecquois en échange de quelques biens.

Enseignement de Muhammad Al-Ghazâlî
« La vie en province »

Il est triste d’observer aujourd’hui que nos enfants grandissent dans de grandes métropoles loin de la province. S’écarter de la nature afin de se consacrer au monde du travail est très nocif pour le mental de l’homme si nous regardons sur le long terme.

Les pédopsychiatres affirment qu’un enfant devrait passer les premières années de sa vie entouré par la nature afin qu’il puisse garder un esprit sain. Bien qu’un tel projet soit difficile à réaliser, le musulman doit s’en donner les moyens.

Muhammad Al-GhazâlîFiqh as-sîra (la biographie du Prophète Muhammad), trad. de l’arabe par Rachad Hrazem, revu et corrigé par Abderrazak Mahri, Paris, Editions Maison d’Ennour, 2006.

Enseignement de Mustafâ Sibâ‘î
« L’impact de la nature sur l’homme »

Plus le prédicateur vit dans un milieu proche de la nature humaine originelle, et plus il s’éloigne des contraintes de la société, plus ceci lui est bénéfique que ce soit au niveau de son esprit, de sa raison, de son physique, de son âme, de sa logique et de sa pensée. C’est pour cela que Dieu n’a pas élu n’importe qui pour porter le message de l’Islam.

S’Il a choisi les Arabes de la péninsule, c’est parce qu’ils étaient, en comparaison avec les nations voisines civilisées, plus sains d’esprit, plus purs dans l’âme, plus justes dans leurs comportements et plus aptes à supporter les gênes occasionnées par les conflits rencontrés dans la voie de Dieu et dans la diffusion du message à travers le monde.

Mustafâ Sibâ‘î, Al-Sîra al-nabawiyya durûs wa ‘ibar, 7e éd., Le Caire, Dâr al-salâm, 2007.

Enseignement de Tariq Ramadan
« L’apprentissage du Prophète (SBDL) à travers la nature »

Le Prophète (SBDL) va apprendre la langue arabe et gagner en éloquence lors de son séjour dans le désert. Ces aptitudes lui permettront d’exprimer, durant la prophétie, des enseignements en quelques mots seulement, c’est ce que les savants appellent : « jawâmi‘ al-kilam ». Son séjour dans le désert lui permettra aussi de prendre conscience de la fragilité de l’homme face à la nature et que la véritable vie est celle qui l’attend après la mort. Le Prophète (SBDL) développera aussi sa relation à Dieu grâce à la méditation. Il deviendra évident pour lui qu’il y a un Créateur et que le culte des idoles n’a aucun sens. Sa méditation profonde lui permettra plus tard de voir au-delà des versets du Coran et de comprendre les finalités de la révélation.

Enfin, soulignons que la vie dans les grandes métropoles nous incite à nous concentrer sur la forme de la religion et à négliger son sens réel. Ceci ne peut qu’aboutir à la perte de la spiritualité qui est le coeur même de la religion.

Tariq RamadanMuhammad vie du Prophète (les enseignements spirituels et contemporains), Paris, Presses du Châtelet, 2006

Enseignements par Savant et Intellectuel

Abdelrahman Badawi Alî Muhammad Al-Sallâbî Muhammad Al-Ghazâlî Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-Bûtî Mustafa Sibâ'î Tariq Ramadan Wahidudin Khan

Enseignements par Thème