Révélation de la sourate al-Duhâ (La clarté du matin)

Selon al-Bukhârî et Muslim, le Prophète (SBDL) fut malade après la reprise de la révélation et il ne put veiller deux ou trois nuits en prière. N’ayant pas entendu sa récitation comme à l’accoutumée, une femme (vraisemblablement, l’épouse d’Abû Lahab), lui dit :

« Ton démon t’a abandonné ! »

C’est alors que Dieu révéla la sourate « La clarté du matin ». Dieu – Le Très Haut – dit :

« Par la clarté du matin et par la nuit quand elle étend ses voiles ! En vérité, ton Seigneur ne t’a ni abandonné ni haï ! Certes, la vie future te réserve plus de joies que la vie présente, et ton Seigneur te comblera bientôt de bienfaits dont tu seras satisfait. Ne t’a-t-Il pas trouvé orphelin quand Il t’a recueilli ? Ne t’a-t-Il pas trouvé égaré quand Il t’a guidé ? Ne t’a-t-Il pas trouvé démuni quand Il t’a enrichi ? Alors, ne brime jamais l’orphelin ! Ne repousse jamais l’homme qui est dans le besoin ! Quant aux bienfaits de ton Seigneur, n’oublie jamais de les proclamer » (Sourate 93)

Enseignement de Wahidudin Khan
« Sens du terme « dâllan » à la lumière de la sîra »

Le mot utilisé dans ce verset : « dallan » peut aussi être utilisé pour décrire un arbre isolé dans le désert. Ainsi le Prophète (SBDL) était tel un arbre dans le désert, debout au milieu des ignorants. Il ne cherchait pas à avoir une place quelconque à la Mecque et passait son temps à la recherche de la Vérité. Seule cette quête l’apaisait, et le fait de ne pas trouver de réponses tranchantes était devenu pour lui insupportable. Le Coran rappelle cette vérité en disant :

« N’avons-Nous pas ouvert ta poitrine et enlevé le poids qui pesait sur ton dos ? » (s94 : v1-3)

Mawlana Wahidudin KHAN, Mohammad un Prophète pour l’humanité, trad. de l’anglais par Abd el-Kaoui Derouiche, Paris, Editions al-Azhar, 2008.

Enseignement de Tariq Ramadan
« Le Prophète (SBDL) orphelin n’oubliera jamais son passé »

Cette sourate contient plusieurs enseignements. Il ne fait aucun doute que le fait d’avoir été orphelin et pauvre a été un véritable état initiatique pour le futur Messager de Dieu. Tout d’abord, l’enfant a connu la vulnérabilité et l’humilité dès son plus jeune âge. Le décès de sa mère, alors qu’il n’était encore qu’un enfant, le mettra presque immédiatement sous la protection de Dieu, mais également dans la proximité des êtres les plus démunis parmi les hommes.

Le Coran lui rappelle de ne jamais l’oublier, en particulier durant sa mission prophétique, et de toujours projeter une même bonté sur les plus démunis. Cette sourate nous rappelle aussi que le croyant ne doit jamais oublier son passé, ses épreuves, son milieu, son origine, et transformer son expérience en enseignement positif pour soi et pour autrui.

Tariq RamadanMuhammad vie du Prophète (les enseignements spirituels et contemporains), Paris, Presses du Châtelet, 2006

Enseignements par Savant et Intellectuel

Abdelrahman Badawi Alî Muhammad Al-Sallâbî Muhammad Al-Ghazâlî Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-Bûtî Mustafa Sibâ'î Tariq Ramadan Wahidudin Khan

Enseignements par Thème