Le Prophète (SBDL) est issu d’une famille noble

Le Messager de Dieu (SBDL) est né dans la meilleure demeure de la Mecque. Il est issu des Banî Hâshim, le meilleur clan de la tribu de Quraysh qui est la plus noble tribu arabe de la péninsule. On rapporte d’Ibn ‘Abbâs que le Prophète (SBDL) a dit :

« Lorsque Dieu créa le monde, Il fit de moi la meilleure de Ses créatures. Lorsqu’Il répartit les gens en tribus, Il me suscita au sein de la meilleure d’entre elles. Lorsqu’Il détermina les entités, Il m’attribua la meilleure d’entre toutes. Lorsqu’il répartit [les tribus] en familles, Il m’affilia à la meilleure d’entre elles. Je suis celui d’entre eux qui a la plus noble des familles et la plus pure des entités. »

Enseignement de Mustafâ Sibâ‘î
« Une famille noble »

Lorsqu’un prédicateur ou un réformateur est issu d’une famille noble, les gens sont plus attentifs à son message. Il en est différent s’il est issu d’une famille méconnue ou si son ascendance est connue pour ses méfaits. C’est pour cela que Héraclius a interrogé Abû Sufyân sur le Messager de Dieu (SBDL) après qu’il ait lu la lettre de ce dernier qui l’invitait à l’Islam :

« Quel rang sa famille occupe-t-elle parmi vous ? »

Abû Sufyân lui répondit :

« Elle jouit d’une grande considération. »

Héraclius expliquera ensuite pourquoi il avait posé une telle question :

« Je t’ai interrogé sur sa famille et tu m’as répondu qu’il était de bonne naissance. Or les Envoyés de Dieu ont toujours été choisis parmi les plus nobles du peuple chez lequel ils devaient remplir leur mission. »

Il est vrai que l’Islam ne porte pas d’attention particulière à la noblesse parentale, car ce sont les actions de l’individu qui sont considérées. Toutefois, cela n’empêche pas d’avancer que celui qui fait des bonnes actions et qui en plus est issu d’une famille noble est plus proche de la réussite et plus noble que celui qui ne regroupe pas ces deux qualités.

Dans un hadith authentique, le Prophète (SBDL) dit :

« Le meilleur d’entre vous à l’époque préislamique devient le meilleur d’entre vous en Islam dès lors qu’il en saisit son sens. »

Muhammad Al-Ghazâlî ajoute à ce sujet :

« Bien que la haute naissance n’ajoute aucune vertu à l’homme indolent, les soins et la dextérité de l’artisan en font des merveilles. La descendance du Prophète (SBDL) d’une famille noble fait partie des dispositions divines pour la réussite de sa mission. Les alliances traditionnelles ont soutenu l’Islam dans ses débuts, avant qu’il ne s’en passât pour son autoprotection. »

Mustafâ Sibâ‘î, Al-Sîra al-nabawiyya durûs wa ‘ibar, 7e éd., Le Caire, Dâr al-salâm, 2007.

TOUS LES ENSEIGNEMENTS DE  Mustafâ Sibâ‘î

La sensibilité du Prophète (SBDL)

Le Prophète (SBDL) orphelin Lorsque le Prophète (SBDL) atteignit l’âge de six ans, sa mère décida d’aller visiter la tombe de son mari à Yathrib (Médine). Âmina décéda sur le chemin du [...]

L’impact de la nature sur l’homme

Les nourrissons envoyés dans le désert À la Mecque, la tradition voulait que les nourrissons soient envoyés dans le désert pour se forger un corps robuste et être éloquent. La tribu des [...]

Le prédicateur se doit d’être noble

La magnanimité et la noblesse de l'enfant Le Prophète (SBDL) était magnanime, noble et non fortuné. Par ailleurs, une intelligence particulière semblait le distinguer des autres enfants de la Mecque ; c’est [...]

Une famille noble

Le Prophète (SBDL) est issu d’une famille noble Le Messager de Dieu (SBDL) est né dans la meilleure demeure de la Mecque. Il est issu des Banî Hâshim, le meilleur clan de [...]

Nos autres Savants et Intellectuels

Abdurrahmân Badawî Ali Muhammad Al-Sallâbî Muhammad Al-Ghazâlî Muhammad Sa‘îd Ramadân Al-Bûtî Tariq Ramadan Wahidudin Khan

Enseignements par Thème